Le jus des assassins

La cueillette des grenades est la plus bénéfique.

La fabrication d’armes permet aux voleurs du Verger un bon capital.

En explosant des grenades, la grenadine coule,
Ce jus rouge nourrit la terre,
et les voleurs exploitent la Terre, et continuent à faire couler la grenadine.
C’est un bizness qui rend heureux :
les affairistes pensent qu’en pressant des grenades, et en faisant de la grenadine, on évitera la famine.

***

Monde regrettable,
un immense malheur règne sur toi,
la vie est désespérée,
Le sang humain vernit ta terre,
Émanent de sa chair moisie des senteurs
aromatisant l’oxygène des bourgeois et des chefs d’États.

Nadir HADDADOU, Fragments d’errances

« Aujourd’hui, mon ami, tu vois plus loin que le bout de ton nez, plus loin que la vitrine des magasins où tu n’es pas entré, plus loin […] »
Malek Haddad, « à mon ami le poète algérien », Le Malheur en danger

Leave a Comment