Les mains du marasme

« Les mains du marasme » est une série de photographies (qui contient tout de même deux scannographies) conçu entre octobre 2011 et octobre 2014, elle récite le quotidien au changement constant d’un être vivant dans un milieu sociable – ou pas -, en commençant par une « âme pénard » – première photo de la série – à la « moisie de l’âme » – dernière photographie de la série -. Ce travail est le fruit d’une vie mélancolique, d’une jeunesse qui essaye de trouver le goût de vivre, essayant de trouver refuge dans les sentiments, dont l’espoir est d’affranchir certaines frontières créées par l’humain, et de dénoncer certains tabous. Elle raconte aussi les détresses et la « moisie de l’âme ».

Titres des œuvres :

1 – Âme pénard

2 – La naissance de l’amour

3 – L’absurdité du monde

4 – L’absurdité d’un changement tragiquement trahi

5 – Le repos nostalgique

6 – Jeunesse mélancolique

7 – Cris

8 – Solitude noir

9 – Balade de méditation

10 – L’espoir craintif

11 – Le cri de l’exode

12 -Moisie de l’âme